Témoignage : Les débuts d’une cohabitation – Etape 3

Cohabitation Léonie – Maxou étape 3 : on reprend tout depuis le début

Une nouvelle entrevue dans le couloir avant hier s’est mal passée : Léonie et Maxou étaient très agressifs et se sont sautés dessus assez méchamment. J’ai du interrompre l’entrevue très rapidement.

Le couloir en territoire neutre ne paraissant pas l’idéal, certainement trop petit pour qu’ils puissent évoluer sans crainte, nous ressortons l’enclos et le plaçons en bas dans la cuisine. Tous les deux doivent s’habituer à la présence l’un de l’autre en passant le plus de temps possible ensemble, à travers des grilles pour ne pas pouvoir se faire de mal.

Léonie étant la femelle et donc la plus territoriale des deux, elle gardera son territoire et c’est Maxou qui sera en enclos (un grand enclos quand même). Nous décidons de le placer à côté de la cabane de Léonie, de son foin et de sa litière, là où elle passe habituellement pas mal de temps pour qu’ils soient le plus souvent possible ensemble.

Nous enlèverons les grilles, petit à petit, pour retenter une rencontre, lorsque les signes d’agressivité auront totalement disparu.

L’enclos est au milieu, ils n’ont d’autre choix que de se cotoyer … et nous d’enjamber les grilles ! Nous servons les repas de verdure de chaque côté des grilles pour leur montrer qu’ils peuvent passer des moments agréables l’un à côté de l’autre.

Le bilan est assez positif : il y a beaucoup de curiosité des deux côtés. Léonie a fait une léchouille à Maxou mais reste sur la réserve et pour cause, il lui saute dessus pattes et dents en avant ! Maxou est plutôt agressif et a même réussi à lui arracher une touffe de poils malgré la grille … Il faut le comprendre aussi, il est sur le territoire d’une lapine qui l’a coursé dans le couloir et il est en enclos alors qu’elle est en liberté, un peu dur quand même mais il ne parait pas stressé donc cela devrait aller.Il y a des crottes de marquage partout mais pas de pipi de marquage.

Association Marguerite & Cie
A propos Association Marguerite & Cie 1927 Articles
Reconnaissance et protection du lapin de compagnie

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*