Anti-parasitaires et vermifuges les plus couramment utilisés chez le lapin (Relu par RevelNAC)

Cet article a été relu par l’association RevelNAC (Association de vétérinaires spécialisés en NAC) : http://www.revelnac.fr/

 

 

 



Attention : Cette liste est donnée à titre indicatif uniquement. Un avis vétérinaire est indispensable avant tout traitement. L’auto-médication peut avoir des conséquences dramatiques pour votre lapin et est déconseillée par l’association.

 

 

ATTENTION, aucun produit à base de Fipronil (présent dans de nombreux anti-puces) ne doit être administré aux lapins pour lesquels le risque est létal.

 

Précaution vis à vis des antiparasitaires administrés sous forme de pipettes :
- Pas de bains dans les 24/48h précédant et suivant l’application du produit
- Empêcher le toilettage mutuel entre congénères (sinon, hypersalivation très impressionnante et risque toxique augmenté)
- Appliquer la pipette en écartant bien les poils, sur la peau, sur une zone où le lapin ne peut pas se lécher (d’où la nuque). Mais chez les lapins de grande taille, une application en plusieurs points est recommandée.
- Posologie et rythme d’administration doivent être adaptés en fonction de l’indication : il existe de très nombreux schémas thérapeutiques
- La plupart du temps, il convient de traiter tous les animaux du foyer et l’environnement en même temps.

 

Advocate® (pipette) =

Substances actives : Imidaclopride et Moxidectine .

Anti-parasitaire externe et interne utilisé contre les puces, gale auriculaire, gale de la peau et vers ronds (nématodes). Dosage en fonction du poids du lapin. Ne pas utiliser avant l’âge de 10 semaines.

 

Stronghold ® (pipette) :

Substance active : Sélamectine.

Anti-parasitaire externe utilisé contre les puces ,gale auriculaire et gale de la peau. Dosage en fonction du poids du lapin ;

 

Advantage 80 pour chat et lapin® (pipette) :

Substance active : Imidaclopride .

Anti-parasitaire externe utilisé contre les puces. Dosage en fonction du poids du lapin. Ne pas utiliser avant l’âge de 10 semaines.

 

Drontal® ou Droncit® (voie orale) :

Substances actives : Praziquantel, Pyrantel, Fébantel.

Vermifuge utilisé contre le Ténia. Important en présence de Carnivores domestiques ou si renard dans la région.

 

Panacur® (voie orale) :

Substance active : Fenbendazol.

Vermifuge possédant une action sur les vers ronds, certains vers plats et certains protozoaires. Bien que critiquable, il constitue actuellement le seul traitement bénéficiant d’une publication pour l’encéphalitozoonose. Il ne possède pas d’action préventive sur ce parasite. Voir notre article sur l’ E.Cuniculi – Encéphalitozoonose

 

Baycox® (voie orale) :

Substance active : Toltrazuril.

Vermifuge utilisé contre les coccidies.

 

Ivomec® (Injection sous-cutanée) :

Substance active : Ivermectine.

Antiparasitaire interne et externe contre les nématodes (vers ronds), puces, poux et gale auriculaire et de la peau. Les accidents toxiques (surdosage) sont plus fréquents avec cette molécule (marge thérapeutique étroite).

 

Imaveral ®( Traitement local) :

Substance active : Enilconazole.

Utilisé contre la teigne. Empêcher le léchage après application. Modifie la qualité du pelage durant le traitement.


Profender® (pipette) :

Substances actives : Emodepside et Praziquantel.

Vermifuge utilisé contre les nématodes (vers ronds) et cestodes (vers ronds). Ne pas utiliser avant l’âge de 8 semaines. Ne pas utiliser le même jour qu’une autre pipette d’anti-parasitaire. Intérêt en présence de Carnivores domestiques ou si renard dans l’environnement.

 

Procox® (voie orale) :

Substances actives : Emodepside et Toltrazuril.

Vermifuge utilisé contre les nématodes (vers ronds) et les coccidies.

Association Marguerite & Cie
A propos Association Marguerite & Cie 1927 Articles
Reconnaissance et protection du lapin de compagnie

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*