Pourquoi adopter en refuge ou via une association ?

Il y a de nombreuses bonnes raisons pour adopter en refuge ou via une association de protection animale.

La première, et la plus importante, est que l’on sauve une vie, voire deux ! En accueillant un lapin chez soi, on libère une place pour un autre lapin dans le besoin, qui pourra être accueilli à son tour.

Adopter en association permet également d’avoir une bonne idée du tempérament du lapin, puisque les bénévoles qui l’accueillent apprennent à le connaitre. Ils peuvent vous diriger vers un lapin selon vos goûts, si vous recherchez par exemple un jeune dynamique ou plutôt un lapin calme et tranquille.
De plus les lapins sont correctement sexés, ce qui très souvent n’est pas le cas quand on a affaire à des animaleries, élevages ou particuliers. Ceci peut causer bien des problèmes si le lapin n’est pas stérilisé au départ, ou si on a déjà un lapin de même sexe.

Adopter en association permet également de bien connaitre l’état de santé et les besoins du lapin, car les lapins pris en charge sont suivis par un vétérinaire spécialisé.
Ils sont stérilisés, vaccinés, et s’ils ont un problème de santé particulier, les bénévoles qui s’en occupent savent quel traitement est nécessaire
De même, les associations sérieuses ne mettront pas un lapin à l’adoption sans informations complètes sur un problème de santé en cours.
Il est important de se renseigner sur le sérieux de l’association vers laquelle vous souhaitez vous tourner pour adopter : le lapin est-il stérilisé et vacciné, dispose-t-il d’un dossier médical qui vous sera communiqué, quels sont les critères d’adoption, y a-t-il un suivi post-adoption…
Tous ces critères peuvent vous sembler draconiens, mais ils sont l’assurance que le lapin a été suivi très sérieusement et que vous pouvez faire confiance à l’association.
 

En association ou en refuge, on trouve des lapins pour tous les goûts et de tous les âges aussi. Il est faux de croire qu’on ne peut pas adopter de très jeunes lapins, ou un lapin de race particulière. Il faut parfois chercher un peu mais la diversité est là et souvent bien plus grande qu’on ne le croit !

De plus, en adoptant, on ne favorise pas la surpopulation des animaux qui entraine abandons et mauvais soins. Les animaleries, les éleveurs et reproducteurs contribuent grandement à ce problème que l’on encourage à notre tour en achetant des animaux. Des milliers de lapins sont tués chaque jour en fourrières, refuges, pour rien, alors que dans le même temps d’autres sont reproduits pour être vendus….. De plus, ces commerces offrent très souvent des conditions de vie médiocres, voire cruelles.
 

Bien souvent, les lapins ne sont pas abandonnés parce qu’ils sont agressifs ou malades mais pour toutes sortes de raisons parfois très futiles et qui n’ont rien à voir avec le lapin lui-même.

Leur donner une deuxième chance est un acte généreux, un acte de cœur !

 

Quelques exemples d’adoption :

Milo, rescapé d’euthanasie, vit en couple, en liberté

Jessie, abandonné par un particulier après vie en cage, vit en couple et en liberté

Hold’on, pris en charge suite à de graves blessures infligées par un autre mâle, vit en couple, en liberté

Wendy, prise en charge suite à de mauvais traitements, vit en couple, en liberté

Association Marguerite & Cie
A propos Association Marguerite & Cie 1927 Articles
Reconnaissance et protection du lapin de compagnie

Be the first to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*